Les chercheurs de l’US Navy ont développé un casque de scaphandrier qui utilise la réalité augmentée pour aider son personnel lors d’opérations.

Le dispositif n’est pas seulement un simple gadget, il est censé augmenter la sécurité et l’efficacité des plongeurs lors d’opérations sous-marines délicates.

Ceux qui ont comme passe-temps la plongée savent que l’activité est amusante, mais que les masques standards réduisent le champ de vision et que les gants limitent la précision des gestes.

La Marine a mis au point un prototype sous-marin muni d’un affichage tête haute (HUD, Head Up Display) qui permet aux plongeurs d’obtenir des données sonar ou d’autres informations tout en regardant droit devant, éliminant ainsi la nécessité de baisser la tête pour consulter les données au poignet.

Le chef de l’équipe de recherche, Dennis Gallagher, affirme que l’affichage du nouveau masque ressemblera à ce que l’on voit dans le film « Iron Man ». Toutes les informations pertinentes peuvent être obtenus directement « dans le casque. » Et le navire en surface, peut envoyer les informations au plongeur et les afficher sur la vitre du casque. La version future de l’appareil pourra comporter des capteurs sonar.

Le casque affiche une image identique en face des deux yeux afin de créer l’effet visuelle, ce qui est essentiel à la création d’une réalité augmentée précise.

Le dispositif de la Marine n’est pas le seul HUD utilisé par l’armée. La technologie est également disponible pour les pilotes de chasse. Cependant, une version sans fil sous l’eau est un véritable défi pour les chercheurs.

Le prototype a été mis au point par la Naval Surface Division City Center Panama Warfare. Bien qu’encore à ses balbutiements, le casque pourrait voir son utilisation généralisée à la fois pour le sauvetage et les autorités militaires mais aussi pour les particuliers.

Des essais en conditions réelles sont prévus pour octobre prochain.

A noter que d’autres sociétés proches de la défense américaine, tels que la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), travaillent sur leur propre HUD destinée aux forces terrestres.